Envie de participer ?
Jeff s'en est allé

Notre compagnon de route Jean-François MICHAUD, dit Jeff, est décédé ce mardi 16 janvier vers 13h15 lors d'un entrainement sur route en solitaire. Un automobiliste lui a coupé la route et l'a fauché de plein fouet à l'intersection entre les routes de St-Félix et du nant Boré, à la sortie de Rumilly, sur la commune de Marigny-St-Marcel, le tuant probablement sur le coup compte-tenu de la violence du choc. Les premiers éléments de l'enquête en cours pour homicide involontaire laissent à penser que l'automobiliste n'a pas vu Jeff qui arrivait de St-Félix, et lui a coupé la route par inattention en s'engageant sur la route du Nant Boré. Jeff était prioritaire pourtant…

Je ne m'étendrai pas sur les premiers éléments donnés par le procureur de la république, mais je ne comprends pas personnellement comment on ne peut pas voir un cycliste arrivant en sens inverse, en plein jour sous une belle luminosité, soleil au zénith, si ce n'est qu'on regarde ailleurs que devant soi. Bien évidemment, cet avis n'engage que moi, et pas le Vélo club rumillien ni ses dirigeants et licenciés.

Jeff, pratiquant depuis près de 50 ans le vélo de route, était encore licencié au Vélo club rumillien en 2022, et courait alors sur route en Pass cyclisme. Amoureux du vélo depuis toujours, il profitait de sa retraite pour rouler aussi souvent que possible, et venait souvent partager l'entrainement hebdomadaire de notre groupe "route" le samedi après-midi.

Compagnon de route charmant et attentionné, ancien excellent coureur de première catégorie, il était toujours de très bon conseil , fort de sa longue expérience de compétiteur.

En mon nom, et au nom du Vélo club rumillien, je présente mes plus sincères condoléances à sa femme Myriam et leurs filles en ces moments douloureux.

Tu nous manqueras, Jeff, comme tu manqueras aux chasseurs de KOM Strava de la région. Et s'il existe un paradis pour les cyclistes, j'espère que tu y seras bien en compagnie d'autres glorieux anciens de la petite reine qui, je n'en doute pas, t'auront accueilli de la meilleure des façons parmi eux.

Guy PIRODON


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.